Rechercher dans ce blog

samedi 20 décembre 2014

c'est mon anniversaire aujourd'hui


Salut mon lecteur,
Je suis désolée de t’avoir abandonné pendant tout ce temps, je ne t’oublie pas mais j’avais d’autres priorités.
Je reviens vers toi timidement, j’ai des articles en attente et je pense relancer la machine blog pour la nouvelle année.
Je voulais te parler aujourd’hui de mon anniversaire. Voilà, Je suis vivante depuis 1 an, un an qu’il n’y a plus de morts dans mon assiette.
J’ai fait le choix le jour de mes 30 ans, l’an dernier,  de me passer définitivement de chaire animale.
Le cheminement n’est pas commun et si cela t’intéresse, j’aimerais te raconter comment cela s’est passé.

Quand j’étais petite, je faisais de l’équitation et un jour en rentrant du centre équestre, ma mère nous avait préparé un steak de cheval (mauvais timing je suppose) et j’ai refusé d’en manger expliquant, à 8 ans, que je ne voulais plus en voir à la maison.

Après, je mangeais tout le reste et j’ai grandi en mangeant de la viande tous les jours à presque tous les repas. Elevée avec de la « bonne » viande du boucher, de la ferme...
Et du poisson, plusieurs fois par semaine.
Et j’adorais ça.

Il y a un peu plus d’un an, je disais à ma seule amie flexi  (végétarienne dans son cœur depuis toujours qui a passé le cap cette année aussi) que j’aurais été capable de tuer moi même un lapin… étais je sérieuse ???

Il y a 2 ans, nous avons décidé mon mari et moi de ne plus acheter de viandes en supermarché, avec tous les scandales sanitaires et tout ce qu’on sait aujourd’hui sur ces produits, ça me paraissait insensé de vouloir continuer à s’empoisonner avec ces merdes (disons le franchement). Alors, nous avons été chez le boucher, mais les animaux de la boucherie reçoivent autant d’antibiotiques que ceux du supermarché et mangent autant d’aliments saupoudrés de pesticides….
Donc, on a choisi le bio…. Ben, on finissait par manger de la viande 2 fois par semaine, à peine, vu le prix.
Pour le poisson, après avoir vu un reportage sur France 2 sur le saumon et avoir appris que le cabillaud était une espèce en voie de disparition ( les 2 seuls poissons qu’on mangeait), j’ai laissé tomber.

Pour la viande, on a commencé par arrêter de manger du bœuf car je soupçonnais une intolérance chez GrospapaCoq ( mon zhom si tu préfères) et après avoir arrêté le gluten sans résultat, l’arrêt de la viande rouge a révélé le problème.
Après plusieurs recherches, il s’avère que la viande rouge, riche en cholestérol est aussi inflammatoire pour l’intestin et provoque des cancers du colon… donc non merci…
De plus, on a lu qu’il fallait 16 000L d’eau pour 1kg de viande de bœuf et mon âme d’écolo a dit STOP.

Ensuite, j’ai commencé à penser aux bébés, à mes bébés, moi maternante, bienveillante et je me suis dit que je ne pouvais plus manger de bébés (c’est ma deuxième prise de conscience éthique après le cheval).
Il nous restait donc le porc, le lapin et la volaille…
Le lapin est sorti de nos assiettes lorsque je n’ai plus ri d’une réflexion que m’avait fait mon aînée alors que nous sortions de chez le boucher avec du lapin dans un sac en plastique. Raiponce, 2 ans et demi «  maman, il est où le petit lapin, je veux le caresser ? » moi : « ah non chérie, c’est pas un lapin qu’on a pris, c’est du lapin ».
Je me trouve affreuse d’avoir ri de sa réflexion…:/ honteuse
Bref, ça ne m’a pas fait rire longtemps et on a laissé les lapins courir dans la garrigue.

Voilà, il nous reste les cochons qu’on a laissé tomber après le visionnage du reportage de l’Emmerdeuse « une vie de cochon » ou alors j'avais déjà arrêté et ça m'a conforté, je sais plus. Et le poulet a été le dernier parce que ce n’était plus cohérent…. C’était ridicule de ne manger qu’un animal alors qu’on se régalait de plats végétariens tous les jours !

On a pensé à tous les aspects qui peuvent amener qqu’un à se tourner vers le végétal : le prix, l’environnement, la santé, la vie, l’animal et l’éthique.

Aujourd’hui, je suis encore végétarienne ( j'achète des produits finis qui contiennent encore des produits laitiers et/ou des oeufs surtout les biscuits pour le goûter en fait) mais j’entends de plus en plus raisonner les cris des petits veaux arrachés à leur maman. Je suis moi même maman, allaitante et je n’imagine pas l’enfer de me faire enlever ma fille au bout de 2 jours alors qu’on me volerait mon lait pour des étrangers qui m’exploitent et de l’entendre pleurer sa maman à l’autre bout de l’établissement enfermée dans une cage de transport pour grand chien, buvant une boisson carencée en fer…. et se dire que cette maman vit ça tous les ans pendant 5 ans pour finir à l'abattoir alors qu'elle n'est encore qu'une jeune vache,  Je ne peux plus.
Je ne mange plus d’œufs…. Sauf dans la mayo… no comment, une version végétalienne sera bientôt sur ma table.
Mon chéri s’est tourné vers le végétalisme cet été, c’est pas facile au resto du boulot, avec ses collègues, ect… mais ça va.

Moi, ben, je vais à mon rythme, j’ai besoin de prendre mon temps. J’ai conscience des choses, j’ai ouvert les yeux et j’ai accepté ce qui se passe.
J’ai besoin de prendre mon temps. Mais voilà… voilà un an que je ne mange plus de viande et aujourd’hui, je décide de devenir végétalienne et peut être que dans le courant de l’année ou l’année prochaine, je réussirai à glaner suffisamment d’informations pour commencer le chapitre de mon veganisme.
J’amène avec moi beaucoup de gens. Je ne veux pas l’imposer mais les gens sont curieux et ils posent des questions.
Ma mère me disait, il y a qques jours «  non! arrête! je ne veux pas savoir ! pourquoi tu te fais du mal à chercher à savoir? » alors que je lui parlais des veaux abandonnés, des poussins mâles broyés et des cochons émasculés bébés.
Ma réponse a été « c’est trop tard. Je suis une fille curieuse, ma conscience a fait le reste. Je ne peux plus reculer. Mon seul goût me paraît si petit, si égoïste à côté de toutes les conséquences de mon végétalisme… la vie des animaux, la planète qui s’abîme un peu moins vite, les populations pauvres qui peuvent se nourrir des céréales qu’on a pas utilisé pour ma viande et le cholestérol qui ne vient pas boucher mes artères… »
Alors oui, j’ai aimé la viande et le poisson… tellement que je mangeais un big Mac et un double cheeseburger une fois par semaine au Mac Do … tellement que je pensais que le lardon n’était pas de la viande…
Je disais que je ne tomberais jamais dans cet extrême que juste un petit peu suffirait mais cette incohérence me gêne alors voilà… je te le confesse…
Je suis en train de devenir végane… de la même façon que je ne supporte pas les gens qui se disent non violents et donnent des fessées « éducatives » à leurs enfants ( tiens d'ailleurs, pendant que je te tiens aujourd'hui c'est la journée internationale des droits de l'enfant).
C'est dans mon cheminement vers la bienveillance. Je suis bienveillante envers mes enfants, envers moi même ( c'est le plus dur, je te prépare un article à ce sujet d'ailleurs), envers les gens et je me dois de l'être envers les autres habitants de cette planète, les autres terriens, non humains...
Ce monde manque de cohérence, les gens ne sont plus responsables de rien, on leur cache tout et ils se laissent aveugler. Moi, je me suis pris un flash dans la tronche quand j’ai vu, lu, entendu l’envers du décor mais maintenant je suis telle l’esclave de Platon qu'on a sorti de la caverne … ( tu t’en souviens plus… c’est par ici


La lumière, je l’ai trouvé ici :


https://www.youtube.com/watch?v=vljdE9UGpiw

https://www.youtube.com/watch?v=GQM7n3La1Nk
 



Je te souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année et reviens me dire dans quelques mois, dans quelques années si j'ai pu planter la graine du doute, tourner ta tête un chouya vers la lumière. 
Je te mettrai mon menu de Noël et de la St Sylvestre dans un autre article si tu veux.

1 commentaire:

  1. Eh bien je te remercie pour ton article !
    Je commence aussi à devenir végétarienne (pour l'instant, petit à petit je fais des journées sans viande en augmentant le nombre de jours par semaine) et merci pour les liens en fin d'article ! Vais pouvoir encore + me documenter ^^
    La dernière fois justement belle maman a fait "du" lapin.... j'ai regardé mon assiette, j'ai vu, j'ai pas vraiment mange ...juste les légumes ... ca ma écoeuré et ca m'écoeure de + en + ...
    Un très bel article de ta 1ere année ! Bravo ma Blandine ^^
    Gros bisouuuuus

    RépondreSupprimer